Mon panier

Votre panier est vide.

Editions Actes Sud - Roman - Le Bon la Brute et le Renard (Christian Garcin)

Auteur Christian Garcin
Edition, collection Actes Sud
Destination France, USA
Pays, Région, Ville France, USA - Californie
Type d'ouvrage Beau livre / Récit / Roman / Carnet de voyage
Votre voyage Voyage immobile (récits, romans...)
Date de publication 19 août 2020
Les notes de la librairie :
Notre appréciation "très" personnelle
notenotenotenotenote
Pertinence du contenu
notenotenotenotenote

21,50 €

 

Expédition : aujourd'hui ou retrait à la librairie

0

Paiement sécuriséPaiement sécurisé Crédit Agricole

Voici comment l'éditeur présente ce roman sur son site :

Trois Chinois accablés de chaleur sillonnent le désert californien sur les traces de la fille de l’un d’entre eux, qui n’a plus donné de nouvelles depuis un mois. Dans leur lente progression, ils frôlent à plusieurs reprises un binôme de policiers américains eux-mêmes à la recherche d’un jeune homme disparu… Ailleurs, en France, un journaliste chinois, auteur de polars repenti, enquête avec une conviction relative sur l’évaporation de la fille de son patron.

Sur une trame de roman noir buissonnier, Christian Garcin invente le road trip taoïste, où la vacuité du décor et la fausse désinvolture de l’intrigue contrastent avec la sophistication du dispositif et la richesse des thèmes abordés – éthologie et poésie chinoise, gastronomie et vertige métaphysique, paternité et univers parallèles (liste non exhaustive). Sans parler de la polyphonie narrative : panoramique et malicieux, le roman est une chambre d’écho qui résonne au sein de l’œuvre – qui elle-même, comme l’univers, est en constante expansion.

Avec une attention quasi scientifique et un sens du dialogue drolatique, Garcin observe et accompagne ses personnages, comme il entraîne son lecteur, dans un ballet de coïncidences hypnotique.

(Présentation de l'éditeur)

"Road-trip taoïste en Amérique" ou comment suivre les pérégrinations amoureuses un rien déjantées et quelque peu philosophiques de trois pieds nickelés désespérés. Ça part un peu dans tous les sens et c'est plutôt drôle malgré quelques longueurs. Bref, Garcin ou quand l'auteur est un genre à lui seul !

Soyez le premier à donner votre avis !