Mon panier

Votre panier est vide.

Editions Chambon - Roman - Arabaiana (Carmen Stephan)

Auteur Carmen Stephan - Traduction de Alexandre Pateau et Camille Luscher
Edition, collection Editions Chambon
Destination Brésil
Pays, Région, Ville Brésil
Type d'ouvrage Beau livre / Récit / Roman / Carnet de voyage
Votre voyage Voyage immobile (récits, romans...)
Date de publication 19 mai 2021
Les notes de la librairie :
Notre appréciation "très" personnelle
notenotenotenotenote

15,00 €

 

Expédition : lundi ou retrait à la librairie

0

Paiement sécuriséPaiement sécurisé Crédit Agricole

Le récit inédit de la rencontre entre Orson Welles et un pêcheur brésilien, qui bouleversa la vie et l’œuvre du réalisateur de Citizen Kane.


Hollywood, milieu des années 1990. Des bobines ayant appartenu à Orson Welles, et que l’on croyait perdues depuis longtemps, refont enfin surface. Ce qu’on y voit : les images incroyables de quatre pêcheurs du Nordeste brésilien qui, en 1941, construisent un radeau sur lequel ils prennent la mer pour porter au président du pays leurs revendications. Deux mille kilomètres à bord de leur jangada. Debout. Pieds nus. Sans carte, sans boussole. Ils s’appellent Jerônimo, Mané Preto, Tatá et, leur guide, Jacaré. Au terme d’une traversée de 61 jours, ils atteignent Rio de Janeiro, où ils sont accueillis en héros. Orson Welles, dont le film Citizen Kane vient de sortir au cinéma, décide de mettre en scène leur courageuse odyssée. Entre Jacaré et lui naît rapidement un respect mutuel, et le guide se met à appeler le cinéaste Arabaiana, du nom du poisson le plus noble qui nageait à l’époque le long des côtes du Nordeste. Mais, dès le début du tournage, Jacaré tombe par-dessus bord et disparaît dans les flots. Inspirée par cette histoire où le réel se mêle à la légende tragique, Carmen Stephan compose un roman puissamment poétique sur une expérience humaine hors du commun doublé d’une réflexion sur les fondements de l’authenticité, de la vérité et de la mise en scène.
(Présentation de l'éditeur)

Un roman qui trouve ses racines dans la découverte de rushes d'Orson Welles qui en 1941 avait filmé l'épopée de pêcheurs brésiliens du Nordeste. Ces derniers avaient construit un radeau pour porter à plus de 2000 km leur revendications au président. Ebranlé par le tragique de l'histoire, Welles en restera marqué le reste de sa vie. C'est cette histoire que retranscrit ce texte poétique sous-tendu par une réflexion sur l'authenticité, le sens de la mise en scène.

Soyez le premier à donner votre avis !