Mon panier

Votre panier est vide.

Editions Hozhoni - Beau Livre - Les routes du thé - Tuul et Bruno Morandi

Auteur Tuul et Bruno Morandi
Edition, collection Editions Hozhoni
Destination Asie, Kenya, Sahara
Pays, Région, Ville Asie, Kenya, Sahara
Type d'ouvrage Beau livre / Récit / Roman / Carnet de voyage
Votre voyage Voyage immobile (récits, romans...)
Date de publication 23 sept. 2021
Les notes de la librairie :
Notre appréciation "très" personnelle
notenotenotenotenote
Pertinence du contenu
notenotenotenotenote

29,00 €

 

Expédition : aujourd'hui ou retrait à la librairie

0

Paiement sécuriséPaiement sécurisé Crédit Agricole

Voici comment l'éditeur présente ce titre sur son site :

Photographes au long cours et grands voyageurs devant l’éternel, Tuul et Bruno Morandi sont d’inconditionnels buveurs de thé. Au cours de leurs incessants périples, attablés ou en tailleur sur un tapis, ils ont partagé un nombre incalculable de tasses du singulier breuvage. « L’humanité, chose curieuse s’est toujours retrouvée autour d’une tasse de thé » écrivait à l’aube du XXe siècle le distingué Okakura Kakuzo. Au vu de son extraordinaire ancienneté, il est étonnant de constater que le thé n’est arrivé que très récemment en Europe. Elle le découvrit seulement au XVIIe siècle, lorsque les commerçants hollandais l’importèrent depuis les ports chinois du Fujian. Et ce n’est qu’au XIXe siècle – lorsque le botaniste écossais Robert Fortune (1812-1880) déroba quelques milliers de pieds de théiers et le secret de fabrication, alors jalousement gardé par la Chine interdite – que s’acheva le monopole chinois. Fasciné par l’ubiquité acquise depuis par la boisson la plus consommée au monde, le couple voyageur a entrepris de sillonner les ancestrales routes du thé. Partis de sa terre originelle, aux confins de la Chine et de la Birmanie, ils les ont suivis jusqu’au Japon, en mettant leurs pas dans ceux des moines et missionnaires bouddhistes aux briques de thé séché, avant de rejoindre l’Inde et Ceylan à la suite des colporteurs de l’empire anglais d’antan. Leur pérégrination a vite dérivé vers les hauts plateaux du Tibet et de la Mongolie, terre natale de Tuul où le thé est roi, avant d’obliquer, via les incontournables routes de la soie, vers les maisons de thé des bazars d’Asie centrale et les chaïkhana enfumées d’Iran. Ils ont ensuite prolongé leur route vers la Mer Noire et la Turquie où résident aujourd’hui les plus grands consommateurs de thé au monde. Pour clore ce tea-trip, ils se sont ensuite dirigés vers le Sahara où le thé est devenu le symbole de l’hospitalité, avant de poser leurs sacs au Kenya où les hauts-plateaux abritent depuis des lustres d’immenses cultures de théiers venus d’Orient.

(Présentation de l'éditeur)

Ce Beau Livre retrace le parcours d'anciennes routes du thé en passant par la Chine, le Japon, l'Inde ou encore le Tibet. L'ouvrage riche en photographies propose également une plongée dans les cultures ou encore les grands marchés ou les grandes régions consommatrices de thé comme en Turquie ou dans le Sahara.

Soyez le premier à donner votre avis !