Mon panier

Votre panier est vide.

Editions Transboréal - Récit - A toute Vapeur vers Samarcande (Eugène-Melchior de Vogüé)

Auteur Eugène-Melchior de Vogüé
Edition, collection Editions Transboréal
Destination Asie Centrale
Pays, Région, Ville Asie Centrale
Type d'ouvrage Beau livre / Récit / Roman / Carnet de voyage
Votre voyage Voyage immobile (récits, romans...)
Date de publication 23 janv. 2015
Les notes de la librairie :
Notre appréciation "très" personnelle
notenotenotenotenote

9,90 €

 

Expédition : demain matin ou retrait à la librairie

0

Paiement sécuriséPaiement sécurisé Crédit Agricole

Traverser l’Asie centrale en chemin de fer, dormir sur une draisine en plein désert du Karakoum, profiter d’un changement de train pour se baigner dans l’Amou-Daria puis repartir à toute vapeur vers Samarcande, c’est le rêve qu’Eugène-Melchior de Vogüé, diplomate, homme de lettres et futur académicien, vécut en 1888. À bas bruit, les Russes ont posé 1 350 kilomètres de rails entre la mer Caspienne et Samarcande, dans un paysage dunaire et steppique. Inspirant pour les Français désireux de construire leur ligne transsaharienne, menaçant pour les Anglais inquiets d’une invasion de l’Inde, effrayant pour les populations locales qui ignoraient cet usage de la vapeur, le chemin de fer Transcaspien, instrument de conquête et de colonisation, fut aussi à l’origine d’une nouvelle expérience de l’Asie centrale pour les Européens. Bousculant le rythme des caravanes et les visions fantasmées de l’Orient, il annonce l’arrivée des premiers touristes dans la cité de Tamerlan… Invité avec quelques autres Français à l’inauguration de la gare de Samarcande en 1888, Eugène-Melchior de Vogüé rapporte dans une série de lettres ces transformations de l’Asie centrale. Réflexion sur les merveilles et la violence de la modernité, témoignage sur l’une des réalisations les plus extraordinaires de son temps, À toute vapeur vers Samarcande est surtout le récit d’un voyage aussi enchanteur qu’un conte des Mille et Une Nuits. Pour accompagner ces lettres, le texte d’un autre voyageur, Napoléon Ney, invité lui aussi à l’inauguration de la gare de Samarcande, retrace l’histoire de la construction, de 1880 à 1888, du chemin de fer transcaspien, souvent comparée par sa démesure à celle du canal de Suez.

(source : éditions Transboréal)

Le récit historique de l'un des quelques français à avoir été invité en 1888 à l'inauguration de la grande gare de Samarcande. Ce texte nous offre un panorama de la région à la fin du XIXe siècle, et un aperçu des relations géopolitiques qui s'y établissaient.

Soyez le premier à donner votre avis !

Bonjour,
suite aux mesures gouvernementales
la librairie est fermée.
Vous pouvez toujours passer votre commande sur le site, elle sera traitée très rapidement
et remise à La Poste.

Vous habitez Rennes ?
Passez votre commande sur le site et
nous viendrons vous livrer à vélo dans les 48h.
Vous pouvez également choisir le "Retrait en librairie" et récupérer votre commande tous les jours
entre 10 et 13h ou entre 15 et 17h
(ou à un autre horaire sur RDV)

Prenez soin de vous et de vos proches !

L'équipe de la librairie du voyage Ariane