Mon panier

Votre panier est vide.

Editions Arthaud - Récit - On dirait que l'aube n'arrivera jamais, Cahier de non-voyage (Paolo Rumiz, Traduction Béatrice Vierne)

Auteur Paolo Rumiz
Edition, collection Arthaud
Destination Italie
Pays, Région, Ville Italie
Type d'ouvrage Beau livre / Récit / Roman / Carnet de voyage
Votre voyage Voyage immobile (récits, romans...)
Date de publication 26 août 2020
Les notes de la librairie :
Notre appréciation "très" personnelle
notenotenotenotenote
Pertinence du contenu
notenotenotenotenote

13,00 €

 

Expédition : aujourd'hui ou retrait à la librairie

Paiement sécuriséPaiement sécurisé Crédit Agricole

Voici comment l'éditeur présente ce récit sur son site :

« Au fil de mes voyages, j’ai toujours rempli des cahiers. Or, à présent que ma liberté de mouvement a pris fin – peste oblige –, des pensées nouvelles jaillissent à flots. Les pensées sans bouger. Si nombreuses, que je suis obligé de les fixer sur un cahier. En mettant les haricots à tremper, je pense. En regardant par la fenêtre, je prends des notes. En faisant une pâte à pain, farine et levure, j’écris. Je crois bien que c’est un effet du silence. Sortis du tonnerre de l’excès, nous y voyons plus clair. »
Cloîtré chez lui à Trieste dès le 11 mars 2020, Paolo Rumiz a tenu son Cahier de non-voyage. Publiés chaque jour dans La Repubblica, ces textes ont un immense succès. Pleines d’empathie et d’espoir, ses paroles érudites résonnent comme une prière. Une « prière laïque », qui nous permettrait, comme l’espère l’auteur, de « remettre au goût du jour l’immense potentiel de rage et d’espérance qui succède aux grandes crises. »

 (Présentation de l'éditeur)

L'auteur italien, résidant à Trieste, nous livre son journal de confinement lors de ce printemps 2020 si particulier. Nous redoutions cet exercice personnel et délicat qui ne nous a pas pleinement convaincus. Nous conseillons toutefois fortement la lecture de ses précédents ouvrages.

Soyez le premier à donner votre avis !