Mon panier

Votre panier est vide.

Glénat - Récit - Collection Hommes et montagnes - Là où l'horizon est plat je ne tiens pas (une vie hors des sentiers)

Auteur Louis Oreiller - Irene Borgna
Edition, collection Glénat
Destination Europe
Pays, Région, Ville Italie - Alpes italiennes, Italie - Pièmont / Val d'Aoste
Type d'ouvrage Beau livre / Récit / Roman / Carnet de voyage
Votre voyage A pied, Voyage immobile (récits, romans...)
Date de publication 22 mai 2019
Les notes de la librairie :
Notre appréciation "très" personnelle
notenotenotenotenote

19,95 €

 

Expédition : lundi ou retrait à la librairie

0

Paiement sécuriséPaiement sécurisé Crédit Agricole

«Le plus beau livre de montagne de cette dernière année…»Paolo Cognetti, prix Médicis étranger 2017 pourLes huit montagnes«La montagne m'a vu naître, elle m'a nourri, m'a appris, m'a protégé. Alors je suis devenu le seigneur des corniches rocheuses, la sentinelle des cols reculés, le maître des moraines isolées. Je règne sur ce royaume de pierres non parce qu'il est à moi, mais parce que je lui appartiens. La montagne m'a accepté auprès d’elle et je suis devenu son gardien respectueux, le berger de ses bouquetins, en toutes saisons et par tous les temps.»Louis Oreiller est né en 1934 dans le Val d’Aoste, à Rhêmes-Notre-Dame, aux confins sauvages du parc du Grand-Paradis, à 1 700 mètres d’altitude. La montagne ne lui a jamais inspiré ni défi ni performance. Elle est sa terre et son ciel, un horizon avec lequel il fait corps. Pour conjurer la pauvreté, il a été braconnier, contrebandier… Puis il a pu changer de camp, devenant garde-chasse et finalement garde du parc national. Une vie éloignée des sentiers balisés par la société, le plus souvent à l’écart des hommes, dans une vallée que les avalanches coupaient autrefois du monde six mois par an. Une vie à caresser la roche et la glace, à parler aux arbres et aux marmottes, à suivre le vol des aigles et à veiller sur les mouflons. Une vie en communion avec la montagne. Le monde de Louis Oreiller va disparaître, enseveli sous le déferlement de la modernité. Alors sa parole, rare, résonne de toute la puissance des éléments. À qui, comme Irene Borgna, sait l’écouter, elle semble poésie et sagesse. Il n’est pas tout d’avoir de la mémoire, encore faut-il la langue de Louis et son esprit libre pour nous conduire là-haut, où l’air est plus pur et les pensées plus claires.
(Présentation de l'éditeur)
Chroniques de montagnes, d'Alpages. Un regard inspirant sur une nature qui nous apporte tant. Et la rencontre avec un sacré personnage

Soyez le premier à donner votre avis !