Mon panier

Votre panier est vide.

Le Passeur Editeur - Dis maman, c'est encore loin Compostelle? - Céline Anaya Gautier

Auteur Céline Anaya Gautier
Edition, collection Le passeur éditeur
Destination Compostelle
Pays, Région, Ville Chemins de Saint-Jacques
Type d'ouvrage Beau livre / Récit / Roman / Carnet de voyage
Votre voyage Avant de voyager, Voyage avec des enfants, Voyage immobile (récits, romans...)
Date de publication 3 mai 2018
Les notes de la librairie :

9,90 €

 

Expédition : lundi ou retrait à la librairie

0

Paiement sécuriséPaiement sécurisé Crédit Agricole

Dis maman, c'est encore loi compostelle ? Pour devenir un petit homme, Santiago, 7 ans, décide de marcher jusqu'à Compostelle avec sa mère, Céline. Une aventure hors des sentiers battus, racontée avec verve, légèreté et profondeur. 1 200 kilomètres d'émotion et d'éclats de rire. Depuis toujours, Céline, Franco-Péruvienne, répète à son fils Santiago qu'il est un jeune guerrier des Andes, descendant direct des Quechuas, et qu'il devra un jour choisir un rite initiatique pour devenir un petit homme. À 7 ans, Santiago déclare : « Maman, je veux aller sur mon chemin, le chemin de Santiago de Compostela. Je te promets que même si j'ai mal aux pieds, j'irai jusqu'au bout ! » C'est ainsi que le 22 juin 2014 débute leur périple de 1 200 km vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Le fils apprend que sa mère ne sait pas tout, et la mère découvre un fils qui grandit trop vite. Sur leur chemin, ils croisent des personnages hauts en couleur : Pierre et son taureau, l'alchimiste de la forêt de Castelnau. Jacques le beau géant aux yeux turquoise, P'tit Louis, les anges du Camino et bien d'autres... Entre jeux, rencontres inoubliables, larmes, bouderies, expériences spirituelles, disputes et fous rires, Santiago s'émerveille de la vie et réenchante le vaste monde.
(Présentation de l'éditeur)

Santiago, un petit garçon de 7 ans décide de partir sur le chemin qui porte son nom. Son objectif : montrer qu'il est un homme. Construit un peu comme un roman, ce récit écrit par la mère qui l'accompagne fait figure de récit d'apprentissage pour le grand garçon.

Soyez le premier à donner votre avis !