Mon panier

Votre panier est vide.

Editions Glénat - Récit - Nageur d'alerte, l'incroyable odyssée (Ben Lecomte)

Auteur Ben Lecomte
Edition, collection Glénat
Destination Pacifique
Pays, Région, Ville Pacifique - Sud
Type d'ouvrage Beau livre / Récit / Roman / Carnet de voyage
Votre voyage Autour de la nature, Voyage immobile (récits, romans...)
Date de publication 3 juin 2020
Les notes de la librairie :
Notre appréciation "très" personnelle
notenotenotenotenote

25,00 €

 

Expédition : demain matin ou retrait à la librairie

0

Paiement sécuriséPaiement sécurisé Crédit Agricole

Il voulait alerter sur la pollution plastique. Il a choisi de traverser le vortex en nageant.

Parti en juin2018 pour une traversée du Pacifique à la nage, Ben Lecomte a souhaité dès le début donner un but à cette expédition, au-delà de l’exploit sportif insensé que cela représentait. Il a toujours nagé pour soutenir une cause. En hommage à son père, il devient en 1998 le premier homme à traverser l’océan Atlantique à la nage sans planche, et cet exploit lui permet de récolter des fonds pour la recherche sur le cancer. Cette fois-ci, c’est au nom de la science et de la protection des océans qu’il s’est jeté à l’eau. Ben Lecomte voulait traverser le vortex, ce continent de plastique dont la taille est estimée à six fois celle de la France, pour alerter les populations sur la pollution plastique des océans. Il l’a fait! Ben a nagé huit heures par jour, plus déterminé que jamais au fil des semaines: «En nageant j’ai vu plus de plastique que de poissons!»

Ben n’a pas pu traverser l’intégralité du Pacifique en nageant. Parti de Tokyo le 5juin 2018, accompagné d’un voilier et d’une équipe de six personnes, il a dû renoncer à l’exploit sportif après avoir nagé 2700km, croisé des requins, résisté à plusieurs salves de mauvais temps, à la fatigue. Une tempête dévastatrice pour le voilier a eu raison de son inextinguible volonté. Mais ce que voulait d’abord et avant tout Ben, c’était nager pour alerter. Après une halte de plusieurs mois à Hawaï où le bateau a été remis en état, l’expédition a repris avec l’objectif de ne pas nager sur la totalité du parcours restant, mais de se concentrer sur le vortex pour effectuer des prélèvements.

80 jours et 555 kilomètres de nage plus tard, Ben et son équipe sont arrivés à San Francisco le 31août dernier après avoir collecté plus de 45000 fragments de microplastique et observé plus de 3700 morceaux de plastique flottant à la surface.

Nageur d’alerte est le récit illustré de cette incroyable odyssée.
(Présentation de l'éditeur)
Il voulait alerter sur la pollution plastique. Il a choisi de traverser le vortex en nageant.

Soyez le premier à donner votre avis !