Mon panier

Votre panier est vide.

Pilote côtier - Guide de Navigation - n°12 - Les îles Baléares

Edition, collection Pilote côtier
Destination Espagne
Pays, Région, Ville Espagne - Baléares
Type d'ouvrage Nautisme
Votre voyage En bateau
Les notes de la librairie :
Lisibilité / Facilité d'utilisation
notenotenotenotenote
Notre appréciation "très" personnelle
notenotenotenotenote
Pertinence du contenu
notenotenotenotenote

38,00 €

 

Expédition : lundi ou retrait à la librairie

0

Paiement sécuriséPaiement sécurisé Crédit Agricole

Certains reprochent aux îles Baléares d’être défigurées par une urbanisation touristique intensive. Il est certain que les plus grandes plages, tout particulièrement dans la baie de Palma, sont bordées d’immeubles de tours hôtels, véritables usines à vacances. Mais ces quelques kilomètres de plage envahis par les touristes de toute l’Europe, ne représentent qu’une toute petite portion des côtes rocheuses des Baléares, souvent escarpées, généralement sauvages, offrant parfois d’impressionnants à pic et toujours d’une grande beauté avec leur végétation méditerranéenne s’accrochant aux rochers rougeâtres. Tous les plaisanciers qui ont eu la chance de faire le tour des quatre îles (Minorque, Majorque, Ibiza et Formentera) ne peuvent le nier, les îles Baléares représentent encore un véritable petit paradis à l’ouest du bassin méditerranéen qui bénéficie sous un climat remarquablement ensoleillé de belles brises marines, favorables à une navigation tranquille à la voile. Cette grande variété de paysages se retrouve également d’une île à l’autre. Minorque a un caractère très marin avec ses vents parfois forts qui soufflent du nord sur une côte très sauvage, tandis que sa côte sud moins exposée est bordée d’un haut mur de falaises qu’entaillent de nombreuses calas. Plus vaste Majorque présente au N.W une véritable cordillère montagneuse que l’on ne peut qu’admirer à distance tant ses parois sont escarpées alors que la côte opposée à l’Est est truffée d’une multitude de calas qui sont autant d’abris tranquilles. Des calas que l’on retrouve également au S.W. de l’île. Ailleurs les grandes plages l’emportent. Ibiza au sud est déjà enfermée dans les fortes chaleurs et les calmes plats du golfe de Valence. Ses rivages sont pratiquement partout très rocheux et bien souvent escarpés mais ils offrent l’abri de nombreuses calas qui facilitent la croisière. Enfin tout au sud Formentera est un plateau aride, brûlé par le soleil, qu’apprécient les amateurs de grands espaces solitaires. On le voit, bien chagrin serait le navigateur qui ne trouverait pas en ces îles son bonheur. (Présentation de l'éditeur)

Soyez le premier à donner votre avis !