Mon panier

Votre panier est vide.

Actualités / Blog de la librairie

<< Page précédente123456789101112131415161718192021222324Page suivante >>

22/05/15

“Dictionnaire insolite de…”, une édition qui prend de plus en plus de place dans notre cœur. Nous recevons aujourd'hui le dernier né consacré à la palpitante ville de Berlin. La liste des titres disponibles est ici 

Voir les commentaires
19/05/15

Le Hors-série consacré au voyage à vélo du magazine “carnets d'aventures” a été livré directement à la librairie par Alexandre (qui travaille pour le mag’).
Un petit plaisir de lecture pour les initiés et les futurs voyageurs à vélo. Plusieurs tests sont proposés (Sacoches, remorques), des conseils pour le bricolage, l'équipement, l'orientation, des récits, de belles photos.
Un régal pour (seulement) 6.50€

Voir les commentaires

Voyage à Madère

13/05/15

La parution toute récente du premier guide du Routard consacré à Madère nous a donné l’envie de faire le point sur ce que nous vous proposons à la librairie sur cette magnifique destination dont nous sentons bien, depuis plusieurs années, qu’elle se popularise auprès des touristes français. Il faut dire que cette île a tout pour elle, une histoire, une culture, un patrimoine et un terrain de jeu incroyable pour la randonnée. Tout cela à seulement quelques heures d’avion.

Tout d’abord, ce guide du Routard pour lequel nous attendions beaucoup nous a légèrement déçu, finalement il reste très urbain et ne nous embarque pas suffisamment dans l’arrière-pays, là où la nature est présente, là où les chambres d’hôtes, les petites adresses en tout genre, sont recherchées par les randonneurs et les voyageurs. Mais, ne soyons pas trop exigeants, il s’agit d’une première édition et nous ne doutons pas que ce titre progressera avec le temps.

Les conseils de la librairie pour visiter Madère

Si le Petit Futé et le guide du Routard suggèrent des adresses, ils sont tous les 2 insuffisants pour visiter et découvrir l’île. Nous leurs préférons sur ce point le guide Mode d’emploi de Gallimard et, surtout, le guide Evasion dont la version 2015 est parue récemment. Finalement, ce guide présente l’île à travers de multiples idées de parcours, d’itinéraires, et le long de ceux-ci vous invite à vous promener, à visiter, à vous poser pour prendre un verre. Les lieux sont classés de manière subjective par étoiles, du coup il est aisé de préparer son voyage en amont et en suivant les conseils de l’auteur. C’est à ce jour, et selon nous, le guide le plus complet sur Madère.

Les best-sellers de la librairie du voyage

Mais Madère, c’est surtout le plaisir de randonner dans ces paysages magnifiques, entre mer et montagne, souvent le long des incontournables levadas, ces canaux d’irrigation qui flirtent avec les flancs de montagne rendant très aériennes certaines randonnées.
A la librairie, 2 guides consacrés à la randonnée à Madère sont proposés et, nous en sommes plutôt fiers, figurent parmi le Top des meilleures ventes à la fois sur le site et en magasin. Le premier, l’excellent guide Rother (traduit de l’allemand) propose 60 randonnées classées par difficultés. Son petit plus est la possibilité de récupérer sur le site de l’éditeur les traces GPS des parcours présentés. Le second, le guide Sunflower, qu est la traduction d’un guide anglais, écrit par le très sympathique Pat Underwood, vous invite a randonner sur l’île mais également vous conseille des idées d’excursions en voiture (avec des lieux pour pique-niquer !). Ce guide est presque introuvable en France, là encore nous sommes très très fiers de pouvoir vous le présenter.

Bref, guides, guides de randonnées, cartes ( ou ), aujourd’hui pour visiter Madère il n’y a que l’embarras du choix, ce qui ne fut pas toujours le cas, alors après la lecture de ce billet je vous suggère de réserver un vol pour Funchal !

(Par Pascal)

Voir les commentaires

« C’est quoi le bonheur pour vous ? »

09/04/15
image

J’irai jusqu’à la mer – Laurent Hasse – Ed. Payot

Après un accident de voiture Laurent Hasse décide, une fois remis sur pied, de traverser la France en marchant du sud au nord et en ligne droite. Allant à la rencontre de tous ceux qui croiseront son chemin, des piliers de comptoirs d’Aurillac jusqu’aux gens du voyage, il leur posera à tous une même question : « C’est quoi le bonheur pour vous ? ». Une interrogation qui finalement rassemblera toutes ces personnalités atypiques, attachantes ou simplement déroutantes.
Un récit de marche prenant et populaire, qu’on lit en imaginant avec plaisir ces lieux familiers que sont les bistrots et toutes les personnalités qui les peuplent. On se régale des discussions que génère cette simple question philosophique ainsi que de la bonne humeur qu’elle engendre, parfaitement retransmise par l’écriture. Même en galère, Laurent Hasse garde le sourire aux lèvres et nous livre ses sensations, sans candeur naïve et sans jamais trop en faire non plus.  
Et si les récits de traversée du sol français vous inspirent, vous pourrez retrouver des incontournables sur le site de la librairie :
Lionel Daudet, Axel Kahn, Bernard Ollivier
Et pendant sa marche, Laurent Hasse a aussi filmé ses aventures, il en a même fait un film !

(Par Robin)

Voir les commentaires

Histoire(s) de montagne

02/04/15

Robin a repris la plume et vous offre cette chronique aérienne du livre : Trilogie des Cimes d’Olivier Salon, édité par Transboréal.

Ce livre d’Olivier Salon, membre de l’OuLiPo et alpiniste à ses heures perdues, nous présente trois petits récits de montagne. Dans chacune de ces trois histoires, aux formes et aux messages différents, on découvre un aperçu des réactions extrêmes, positives comme négatives, que chacun peut avoir à très haute altitude ; c’est finalement là le grand intérêt de ce livre qui nous livre trois témoignages d’un alpiniste « normal », loin des exploits d’Erhard Loretan ou même de ceux de Kilian Jornet, nous sommes bien ici sur des réactions à notre échelle, face aux peurs et aux paniques que peuvent engendrer la haute altitude, mais aussi face à l’engouement et au sentiment de plénitude ressenti lors de ces ascensions.  

La première de ces histoires se passe au Huascarán, point culminant du Pérou à 6788m, où l’on suivra une bande de neuf gaillards, aux caractères bien différents (et bien trempés) qui vont escalader ensemble cette montagne. En plus du récit d’alpinisme, ce texte se double d’une dimension humaniste, nous montrant qu’à trop se focaliser sur un objectif lors d’une course effrénée vers les hauteurs et les exploits, on peut en arriver à s’oublier très rapidement, soi-même ainsi que sa propre humanité.

La deuxième aventure nous dresse sous la forme de plusieurs poèmes en prose une ascension exaltée et enchantée d’El Capitan, une formation rocheuse verticale de plus de 1 000m, bien connue des grimpeurs, dans le parc américain de Yosemite. Très rythmée, cette partie-ci se lit avec une euphorie exponentielle et l’on se sent vite complice de ces  alpinistes car l’on partage leur engouement, leurs petites mésaventures, mais surtout leur enchantement.

La troisième histoire prend place dans le massif du Mont Blanc, lors d’une traversée consistant à relier l’aiguille du Midi par l’aiguille du Plan (la bien nommée traversée Midi-Plan). Tout ne se passera pas non plus au mieux. Des pauses (trop) régulières, une légère chute les ayant finalement avancés sur le chemin du retour, des changements de plans et d’itinéraires, bref, toutes les conditions pour que tout tourne au vinaigre, et cela n’y manquera pas. Quatorze heures pour un parcours censé en prendre six, beaucoup de fatigue mais des décisions à prendre et du courage qui manque lorsqu’il s’agit de rebrousser chemin.

Au-delà de toutes ces histoires, la langue employée par Olivier Salon est jubilatoire, on rit, on frémit, on s’indigne avec lui. Il n’hésite pas, par ailleurs, à utiliser la forme même de la langue pour faire rire ou retransmettre au mieux les situations. Exemple lors d’une chute : « je glisse à mon tour, je suis eMporté jE ne peux plus Rien faire ; je DérapE, je preNds de la vitesse, nOs deUx corpS enchaînés deviennenT le jOuet de la pente et de la Mollesse neigeuse […] je voIS bien Que je sUis la têtE en bas, ce n’était pas prévu, cela, alors. ».

Ces récits mêlent donc sentiments, réflexions, aventure et expérimentation littéraire, le tout donnant un résultat des plus jubilatoires.

Trilogie des Cimes d’Olivier Salon, édité par Transboréal
(Par Robin)

Voir les commentaires

Parti faire un Tour

20/03/15
image

Des départs pour des voyages au long cours, il y en a tous les jours et s’extasier sur chacun d’entre eux est humainement impossible. Et puis, parfois, il y a celui qui vous touche de plus près, qui vous concerne, fait de vous un aventurier par défaut accroché aux récits de celui qui part “pour de vrai”.

Voici donc Gautier, un vagabond en roue libre, qui s’est donné quelques années pour effectuer le tour du Monde à vélo. Pas de sponsors, pas de projet qu’il porterait pour justifier son voyage.

Ce que nous avons tous rêvé de faire sans franchir le pas

Juste l’envie de partir, découvrir ce monde qu’il a tant vu dans les yeux des autres, prendre ce temps de voyager avant, je le cite “comme tant de personnes, de rentrer dans une routine à laquelle je goûterai plus tard”. Gautier a le discours du briscard qui a déjà bourlingué mais il n’a que 21 ans et forcément l’avenir devant lui.

Les envies de voyages au long cours, nous les avons tous eues. Mais la plupart du temps, finalement, il y a toujours une excuse pour ne pas partir, reporter à un plus tard qui ne viendra pas. Gautier s’est fixé l’objectif il y a déjà de longs mois et il n’a pas voulu dévier de ses intentions, au delà du voyage je le félicite pour son courage à partir.

Un homme, un vélo, un voyage, un blog

Sur son blog, il est possible de revivre sa mise en jambes de l’été dernier, son (presque) Tour de France à vélo, son projet, son parcours et le matériel qu’il emporte avec lui. Il n’est pas du genre à faire sa publicité alors je me permets de le faire pour lui : sachez qu’il est possible de le soutenir financièrement grâce à ce système de don qu’il a mis en place sur son site. Chacun donne ce qu’il veut, il est même possible de lancer un virement automatique mensuel. 2 ou 3€ par mois lui seront d’une grande aide si vous êtes plusieurs à le faire.

Gautier, je l’ai d’abord connu en camarade sportif, il est ensuite devenu le baby-sitter de mes enfants quelques temps, est passé logiquement dans le rang des amis. Finalement, j’ai le sentiment que dans plusieurs mois il deviendra autre chose pour moi : un héros.

Départ le 5 avril.

Bon vent l’ami.

image

C’est écrit sur son vélo “No Garmin, no rules”, suivre sa route au gré de ses envies, des rencontres et surtout ne pas subir la loi d’un G.P.S trop directif. Malgré cela Gautier n’est pas le meilleur client de la librairie, la carte Michelin posée sur sa saccoche date des années ‘70 !
Son vélo, chargé, pèse moins de 25 kilos et son fidèle “Diabolo” fera parti du voyage (une formidable manière de s’amuser avec les enfants croisés en chemin et une solution pour gagner quelques deniers).

image

Son site : https://1vagabondenrouelibre.wordpress.com/

Sa page Facebook : https://www.facebook.com/unvagabondenrouelibre

(Par Pascal)

Voir les commentaires

Suivre le rythme

26/02/15
image

Alors, quoi de neuf en janvier, en février depuis le dernier article consacré aux nouveautés ?

Nous nous sommes laissés embarqués par la spirale et n'avons pas pris le temps de publier de news consacrées aux nouvelles parutions depuis un certain temps. D'une part les différents salons et festivals auxquels nous participons nous occupent bien et surtout nous nous efforçons d'être le plus à jour possible sur les fiches que nous créons pour le site internet.

Sans oublier, le principal : la librairie elle-même.

Alors, finalement, que retenir des 400 (déjà) nouvelles éditions, parutions, nouveautés recensées à ce jour depuis le début de l'année sans vous inonder de titres, de références ?

Parmi les sorties en poche, nous sommes heureux qu'Actes Sud ait édité Marcher, du norvégien Thomas Espedal, l'histoire d'un vagabondage et une réflexion sur la Marche. En BD, nous avons été agréablement surpris par Mille parages, de Simon Hureau, paru chez La Boîte à bulles. L'auteur se sert de son expérience de voyage pour nous conter et croquer ses aventures. C'est drôle, souvent touchant. Bref, un agréable moment.

En terme de guides de randonnées c'est difficile à suivre tant le rythme des parutions est soutenu. Chamina continue à couvrir de plus en plus de régions françaises. Nous noterons parmi les nombreuses nouveautés un joli titre consacré à la Vanoise. Puis, chez Rando-éditions, c'est aussi la saison des sorties avec de nouvelles éditions pour les différents chemins de compostelle mais aussi des titres plus étonnant comme le très beau Trek des Pyrénées, où il est question d'une traversée du massif en s'appuyant sur les différents chemins existants.

Les enfants ne sont pas en reste, je félicite les éditions Bonhomme de chemin pour leur nouveau guide : “La Grèce des enfants”. Sachez que nous attendons avec impatience celui qui sera dédié à notre belle Bretagne !

Et pour conclure, nous ne pouvions passer sous silence 2 informations concernant Le Guide du Routard. Tout d'abord, une nouvelle maquette plus moderne et ça, déjà, c'est un événement. Puis, l'arrivée surprise d'une nouvelle série consacrée aux itinéraires à vélo ! Voilà un sacré contre-pied, les voici réellement dans une niche éditoriale où nous ne les attendions pas. Et le résultat ? Et bien, nous avons été très agréablement surpris par la qualité de ce premier titre sur “La Loire à vélo”, des adresses bien présentées et surtout - primordial pour ce genre de guide - une agréable cartographie (Même si pour le descriptif en lui même du parcours mieux vaut choisir celui édité par Ouest France ou Chamina) A suivre de près donc…

(Par Pascal)

image
Voir les commentaires

Vivement le prochain

02/02/15
image

Salon du Tourisme 2015, la vidéo. 5 jours très importants pour la librairie où nous tentons de mêler le sérieux (conseils, organisation, qualité du stock…) et la légèreté. Et, une fois de plus en légèreté nous avons été très sérieux… 

Petit clin d’oeil avec ces photos et ce petit film à tous ceux qui ont participé à nos côtés à cet événement primordial dans la vie de la librairie  

image



image



image



image



image



image



image



image



image



image



image



image



image



image



image



image



image
Voir les commentaires
26/01/15

Le salon du Tourisme, c’est déjà en fin de semaine !
Comme chaque année, l'idée est que vous puissiez trouver les mêmes guides sur notre librairie éphémère du S.I.T Rennes qu'ici, dans nos locaux. Un sacré challenge qui nécessite une grosse préparation et une énorme anticipation…mais nous commençons à être rodés…

Allez, je retourne à mes caisses

Voir les commentaires
21/01/15

On s'active pour le salon du Tourisme de Rennes qui a lieu fin de semaine prochaine. N'hésitez pas à venir récupérer des invitations !

Voir les commentaires

H.A.P.P.Y.2.0.1.5

02/01/15

image

Et voilà, c'est reparti pour un tour.
Terminés les bilans de fin d'année, aujourd'hui nous (re)passons à l'action. Ce premier trimestre 2015 s'annonce particulièrement chargé avec 3 belles dates à retenir pour nous rencontrer.

Le salon du Tourisme de Rennes, les 30/31 janvier et 1er février, c'est LA grande sortie pour nous, 42m2 de stand pour une librairie du voyage éphémère que nous occupons pendant 3 jours. Revivez notre session 2014 avec ces chroniques

Le festival “Aux 4 coins du Monde”, près de Rennes (à Chartres de Bretagne) dans l'enceinte bien nommée du Pôle Sud. Du 26 février au 1er mars. Ce festival revient après de trooooop longues années d'absence. Dédiés aux reportages audiovisuels, aux films de voyage, ce week-end s'annonce riche en rencontres et en découvertes. Nous y tenons un tout petit stand, une sorte d'excuse afin d'être au plus près pour visionner ces beaux films et recevoir toutes ces ondes positives.

Le salon de la rando “Les randofolies”, au parc-expo de Rennes. Même équipe organisatrice que le festival “Aux 4 coins du Monde”…la semaine suivante ! 6, 7 et 8 mars (je n'ose imaginer dans quel état nous serons la semaine d'après). Là encore, un bel événement, une nouvelle librairie du voyage éphémère mais entièrement dédiée à la randonnée pédestre, aux guides de voyage à vélo, aux cartes…

Et puis, au nom de l'ensemble de la librairie, je vous souhaite une belle et heureuse année 2015 et vous laisse sur ces vœux présentés par Jacques Brel en 1968 (trouvé sur Twitter

(Par Pascal)

image

Voir les commentaires

Dernières heures en 2014

30/12/14

image

Depuis le 24 décembre la librairie, et encore plus le bureau, ressemblent à une salle des fêtes dont on aurait pas encore terminé le ménage après une soirée endiablée, une sorte de convalescence que nous mettons du temps à remettre sur pied car il y a cette autre échéance : le 31 décembre.

Et, nous le savons bien, c'est à l'ouverture de la librairie le 2 janvier 2015 que nous nous reprendrons en main afin que notre nid de livres redevienne bien rangé, propre, ultra-accueillant, prêt à vous recevoir de nouveau pour une belle année de voyages, de balades, de randonnées.

Il ne s'agit que de quelques heures nous faisant basculer d'une année à l'autre mais elles changent tout, relancent la motivation et nous embarque vers le prochain objectif…la fin de l'année !

Malgré ce calme en surface, nous sommes agréablement surpris par la fréquentation depuis Noël à la librairie et sur le site et quelques nouveautés pointent le bout de leur nez..

Alors, cette semaine ?

Beaucoup de nouvelles éditions dont les mises en vente se feront le 31 décembre ou le 2 janvier. Notons de nouveaux guides Gallimard (Géoguide, Cartoville principalement) chez Gallimard dont les Cartoville du Cap en Afrique du sud et de Grenade. Chez Lonely Planet, quelques mises à jour et une nouveauté : la République dominicaine.

Mais, ces derniers jours les 2 guides les plus attendus, parmi les meilleures ventes de la librairie, étaient ces incontournables pour le voyage en camping-car : le guide ACSI et le Camperstop 2015.

(Par Pascal)

image

Voir les commentaires

Noël ! La sélection de Matthieu

18/12/14

image

Suite des sélections de Noël de la librairie, aujourd'hui c'est au tour de Matthieu.

Borderline, La vie sur le cercle arctique de Christian Barnett, Paulsen

Cristian Barnett aime prendre son temps. Il a besoin de voir, apprécier, explorer, entendre… Pour ce photographe, nous faisons tous beaucoup trop de clichés de tout et n’importe quoi, ce qui nous éloigne de ce que pourrait-être notre vie, nous dérobe à de précieux instants.
Le travail qu’il nous présente dans ce livre est le fruit de presque dix ans de rencontres et donc trente-cinq voyage dans le Nord, auprès des peuples indigènes vivants de l’autre côté du cercle arctique : Nénètses, Inuits, Samis… Il consiste en une série de portraits d’une grande sensibilité qui témoigne tout simplement de la vie telle qu’elle est le long de cette ligne imaginaire.

Alaska, Melinda Moustakis, Gallmeister
Alaska n’est pas un roman, c’est un ensemble de textes à mi-chemin entre chroniques et nouvelles.
Des billets qui déroulent la vie d’une famille de pionniers sur trois générations.
Sans aucune linéarité, on découvre l’apprêté, la rudesse de cette existence au bord de la rivière Kenaï. On s'immerge donc dans la survie : vaincre le froid et la noirceur de l'hiver, boire pour se réchauffer, se battre, cogner comme ultime signe d'amour…
Tout ça se retrouve renforcé par l'immensité et la beauté des paysages où vivent grizzlis, élans ou autres saumon King. Ce qui confère au texte une grande justesse.
Un livre percutant

Pratique des voyages libres, Anton Krotov, Pontcerq
Anton Krotov a vécu plus de quinze ans sur les routes et parcouru des centaines de milliers de kilometres en stop. Il s'agit ici de la première traduction en français de son manuel d'auto-stop.
Plus encore qu'un art, l'auto-stop est érigé en tant que science. Peu importe dans quelle situation vous vous trouvez, le maître Krotov l'a expérimenté et ce guide renferme la solution.
Toutefois, il s'agit d'autre chose encore qu'un simple guide. En nous racontant ses péripéties à travers le monde et en particulier les steppes de Sibérie, l'auteur met en valeur d'autres manières d'envisager le temps, l'espace et les rencontres avec l'autre.
Un petit livre à diffuser massivement auprès de tous ceux qui ont soif de libertés.

(Par Matthieu)

Voir les commentaires

Noël ! La sélection de Robin

13/12/14

Le rituel de Noël en librairie : la sélection des libraires. Aujourd'hui, commençons par le plus jeune, le choix de Robin

Berlin, Raymond Depardon, Seuil
Ce livre photo de Raymond Depardon nous propose un panorama du Berlin de 1962 à celui de 2013. La ville européenne ayant subi le plus de changements, sociétaux comme politiques, lors des cinquante dernières années, s’offre ici sous une forme particulière. Le choc percutant du noir et blanc donne une teinte d’autant plus émouvante et chargée d’histoire, dur de ne pas réagir à la vision de certains clichés. Des manifestations de 1978, demandant la libération des membres de la Fraction Armée Rouge, la bande à Baader, jusqu’aux images de la chute du mur en 1989, puis du Berlin de 2013, résolument ouvert au futur, on se laisse guider à travers les années par ces clichés, témoignages d'époques passées.

Trois hommes dans un bateau (sans oublier le chien), Points
Un classique de l'humour de la fin du XIXe siècle. Lors de sa parution cet ouvrage fut présenté comme « un exemple des tristes conséquences à attendre de l'excès d'éducation parmi les classes inférieures ». Il était censé être démodé en dix ans, et c’est tout l’inverse qui se produisit : plus d’un siècle après, ce livre reste une parfaite démonstration du légendaire humour anglais. Nous y suivons un gentleman, se pensant atteint d’un mal subite au foie (dû à la lecture d’une notice de médicament contre les douleurs de foie) et qui se décide donc à convaincre ses deux amis dandys, légérements hypondriaques eux aussi, qu’une croisière en plein air leur permettra à tous de guérir leurs maux. Ce sera donc la Tamise ! En bateau, les trois compères (sans oublier le chien) vont tenter de rallier Oxford depuis Londres. Entre leur allergie collective au travail, leur mauvaise foi et les piètres cartes des écluses à leur disposition, ces trois braves gens vont se retrouver bien en peine au moment de monter leur tente, ou tout simplement de ramer pour faire avancer le bateau (il leur faudra bien sûr débattre de la méthode à utiliser). Au milieu de toutes ces aventures, l’auteur arrive à nous glisser ci-et-là quelques anecdotes comico-historiques sur la Tamise et l’histoire anglaise.

Road Trips, Voyage photographiques à travers l'Amérique, éditions Textuel
Grâce à des œuvres comme American Photographs de Walker Evans ou Sur la Route de Kerouac, le road trip à l'américaine est un certain type de voyage bien ancré dans notre imaginaire ainsi que dans notre représentation des Etats-Unis : grands espaces, routes infinies, sentiment de liberté absolue… Ce livre rassemble ainsi les travaux de 18 photographes d'exception sur ce thème : routes désertiques bordées par des motels, des stations-services ainsi que par les personnages qui les peuplent, vivant en marge de la traditionnelle american way of life.
Présenté ici comme un genre photographique à part entière, doté d'une esthétique propre. David Campany, l'initiateur du projet, nous en livre ici les codes, ainsi que toute son histoire, passionnante, mise en relief avec celle de la production automobile aux Etats-Unis et les changements qu'elle impliqua sur les modes de vie et de consommation des américains.
Toutes les photos, de ces personnes et lieux improbables, voir invraisemblables, sont absolument époustouflantes. Chacun des photographes offre sa touche personnelle à cette vision globale, mais que les photos datent de 1956 pour celles de Robert Frank ou de 2010 pour les clichés pris par Justine Kurland, un même sentiment s'en dégage, une envie de départ, de voyage, de liberté.

(Par Robin)

Voir les commentaires

Le train en Europe

11/12/14

Le guide des horaires de train en Europe, valable pour les 6 premiers mois de 2015, c'est le guide de référence pour les voyageurs souhaitant profiter du Pass Interrail. Il faut le voir pour le croire, les horaires sont tous indiqués ainsi qu'un tas d'informations pertinentes sur le domaine ferroviaire.

Petite fierté de vous le proposer à la librairie car il est presque introuvable en France.

“Alors, cette semaine ?”

Sinon ces derniers jours nous avons reçu de nouveaux guides dont plein de nouvelles éditions des Guides Voir de Hachette mais aussi pour les marcheurs vers Compostelle les nouvelles éditions des “Miam miam Dodo” pour la France et l‘Espagne. Un titre très drôle pour des guides très sérieux (parmi les meilleures ventes de la librairie) qui recensent toutes les adresses que vous pouvez trouver sur votre chemin vers Compostelle.

Les initiatives locales

Nous avons été gâtés récemment par les éditeurs rennais. Un peu hors de notre thématique, nous saluons le premier guide de conversation pour le Gallo (éditeur Sibel e Siben), nous avons beaucoup appréciés Bons baisers de Bucarest (éditions de Juillet) de Nicolas Legendre et Romain Joly, deux fidèles de la librairie. D'ailleurs, pour les besoins de ce livre, ils n'étaient pas passés par ici car le prétexte éditorial était d'arriver dans Bucarest sans guide et se laisser porter par les rencontres. Au final, c'est un beau texte taillé dans le vif accompagné de photos pleines de sous-entendus. Une agréable surprise. Devant nos yeux, une Bucarest à la fois poétique, excitante et déprimante.

Enfin, toujours chez les rennais, voici le troisième magazine concocté par 7h09. Ce dernier consacré à Amsterdam (après New York et Barcelone) est toujours aussi beau au niveau graphique. Un magnifique complément à un guide de voyage traditionnel, histoire d'aller piocher des petites adresses plus alternatives ou de rencontrer différents artistes. Un régal à lire en tout cas, même sans partir de chez soi…

(Par Pascal)

Voir les commentaires

<< Page précédente123456789101112131415161718192021222324Page suivante >>